SIMULATION CAPACITÉ EMPRUNT

Notre outil de simulation de capacité d’emprunt vous permet, en quelques instants seulement, de connaître le montant de l’emprunt que vous allez pouvoir contracter auprès d’un établissement bancaire pour votre projet immobilier.

Ce simulateur de capacité d’emprunt vous permet également de calculer le montant du coût de l’emprunt. Cela peut s’avérer utile pour éviter les frais cachés !

Vous aurez donc tous les éléments nécessaires pour prendre une décision et pourrez moduler les éléments afin d’envisager de quelle manière des mensualités ou une durée de remboursement plus ou moins élevées peuvent impacter sur le montant que vous pourrez emprunter.
fleche-droite



Vous connaissez le montant que vous pouvez payer chaque mois pour rembourser les mensualités liées à votre prêt immobilier (celles-ci devant idéalement être inférieures à un tiers de vos revenus). Vous avez obtenu, de la part d’un organisme bancaire, un taux annuel ou estimez ce taux en fonction des informations que vous avez à disposition.

Et vous avez également une idée quant à la durée de votre prêt, c’est-à-dire le nombre d’années pendant lesquelles vous devrez rembourser votre prêt immobilier. Pour calculer le montant de votre emprunt, utilisez notre outil en ligne pour connaître votre capacité d’emprunt.

calcul-mensualites

CAPACITÉ D'EMPRUNT : COMMENT EST-ELLE ÉTABLIE PAR LES ORGANISMES FINANCIERS ?

Votre capacité d’emprunt est, concrètement, le montant du prêt que vous pourrez obtenir en fonction de votre faculté de remboursement. Cette capacité est donc intimement liée à votre situation financière au moment où vous effectuez une demande de prêt.

Voici des informations utiles pour mieux comprendre les différents éléments qui entrent en ligne de compte dans le calcul de la capacité d’emprunt en vue de contracter un crédit.

1. Votre situation financière personnelle

Afin de déterminer votre capacité d’emprunt, l’établissement bancaire aura besoin de connaître votre situation financière personnelle, c’est-à-dire, d’avoir des informations sur votre salaire net, les éventuels revenus complémentaires que vous percevez (exemples : loyers, commissions, allocations familiales etc.) ainsi que toutes les charges fixes et crédits en cours. Si vous êtes plusieurs à emprunter, les revenus de votre co-emprunteur seront également pris en compte. Ces informations permettront à la banque de dresser un bilan de votre situation financière afin de déterminer si vous êtes solvable à terme.

Il faut savoir qu’en général, les banques suivent une règle qui veut que vos mensualités ne dépassent pas un tiers (33%) de l’ensemble de vos revenus. Cette règle – appelée « taux d’endettement maximal » – permet d’éviter le surendettement et forment une garantie pour l’organisme prêteur que vous serez à même de les rembourser au fur et à mesure, tout au long de votre période d’emprunt.

2. Un apport initial et votre santé personnelle

Votre capacité d’emprunt fait partie des éléments qui déterminent votre capacité d’achat, cette dernière étant constituée d’autres facteurs comme un apport personnel, les prêts aidés et les frais de notaire. Bien évidemment, si vous envisagez un apport personnel, c’est-à-dire, de verser un montant initial, celui-ci viendra diminuer la quotité du financement qui devra être assumée par l’organisme prêteur. A ce titre, il est important de noter que de nombreux établissements bancaires demandent un apport personnel minimum, hors frais de notaire et de garantie. Ce taux varie selon les établissements.

Votre emprunt devant être sécurisé au maximum, la banque souhaitera également s’assurer que vous êtes en bonne santé, les assurances pouvant refuser d’assurer votre prêt en cas de maladie grave.

3. La durée de votre remboursement

Selon le temps pendant lequel vous envisagez devoir rembourser votre prêt, votre capacité d’emprunt variera également et le choix de la durée de votre emprunt conditionne donc le taux d’intérêt octroyé par la banque. En règle générale, plus la durée de remboursement est longue, plus le taux d’intérêt est élevé.

4. Le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt est fixé librement par les banques et organismes de crédit. Il correspond aux sommes à payer pour pouvoir emprunter. Il existe des taux d’intérêt fixes et des taux d’intérêt variables. Les taux d’intérêt varient en fonction d’un nombre important de paramètres, notamment des taux auxquels la banque pourra emprunter elle-même sur les marchés financiers, de ses coûts fixes ainsi que de la durée du prêt et de la gestion des risques potentiels.

Votre capacité d’emprunt variera donc en fonction de la durée de votre crédit immobilier ainsi que du taux d’intérêt que vous obtiendrez.

Vous souhaitez avoir encore plus de renseignements ?
Notre équipe reste à votre disposition pour vous apporter davantage de détails, contactez-nous maintenant !