SIMULATION DU CRÉDIT IMMOBILIER

Entrez simplement votre revenu net annuel, le prix d’achat du bien immobilier que  vous  envisagez d’acheter, votre apport personnel et la durée de votre prêt. Les  variantes comme le crédit, par exemple, sont calculées automatiquement par le simulateur. Vous pouvez, si vous le souhaitez, moduler la durée de votre prêt immobilier (10, 12, 15 … ans) ainsi que le taux d’intérêt en fonction des offres que vous recevez.

Dès maintenant, prenez un instant pour effectuer une simulation de crédit immobilier avec notre simulateur en ligne et obtenez un bilan précis, en temps réel, afin de prendre les bonnes décisions par rapport à votre crédit immobilier. fleche-droite



Pour bien maîtriser les chiffres correspondant à un prêt immobilier, nous vous proposons un simulateur de crédit immobilier qui prend en compte tous les paramètres que vous avez à votre disposition pour calculer le coût de votre crédit.

C’est-à-dire le montant à payer pour emprunter de l’argent auprès de votre établissement bancaire.

credit-immobilier

CRÉDIT IMMOBILIER : QUE FAUT-IL SAVOIR AVANT D'EMPRUNTER ?

Pour accéder à la propriété ou pour faire des travaux, le crédit immobilier est devenu une solution quasi-incontournable. Selon votre apport personnel et la durée de votre crédit immobilier, vous obtiendrez des offres variées et des taux plus ou moins intéressants.

Avant de vous engager dans les recherches de crédit immobilier, il est important d’avoir quelques notions de bases importantes.

Il n’y a pas un seul, mais plusieurs crédits immobiliers

Avoir recours à un crédit immobilier pour investir dans un bien immobilier fait appel à plusieurs solutions qu’il convient d’envisager, selon votre projet et selon votre situation financière personnelle.

Parmi les différents types de crédits immobiliers :

  • Le prêt à taux zéro (PTZ), créé en 2011 destiné à l’achat d’un logement neuf ou à réhabiliter, attribué sous conditions de ressources aux personnes n’ayant pas été propriétaires depuis au moins deux ans
  • Le prêt action logement, une aide au crédit immobilier permettant de financer partiellement l’achat d’une résidence principale par un salarié, sous certaines conditions
  • Le prêt immobilier fonctionnaire
  • Le prêt logement permettant de bénéficier de l’APL (Aide Personnalisée au Logement)
  • Le prêt lié à certaines zones géographiques comme le prêt Paris logement
  • Le prêt épargne logement, largement répandu en France
  • Le prêt relais permettant d’obtenir en prêt en attendant qu’un logement ancien soit revendu

Comment un crédit immobilier est-il calculé ?

Le prêt implique la prise en compte du taux du crédit, c’est-à-dire le montant payé en supplément de la somme prêtée par l’organisme financier. Il en existe deux types : le taux fixe et le taux variable.

Le taux fixe

Le taux fixe reste immuable pendant toute la durée du crédit immobilier.

Il est négocié en amont et peut être, au cours de la période du prêt, équivalent, plus élevé ou plus bas que les taux du marché

Le taux variable

Le taux variable est fonction d’un indice et donc sensible aux variations du marché. Le taux variable « capé », quant à lui, est une variante permettant de ne pas dépasser un plafond fixé dans le contrat de crédit immobilier initial.

Le chiffre à prendre en compte, dans une offre de crédit immobilier, est le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) qui intègre la globalité de l’emprunt, c’est-à-dire tous les frais inhérents au crédit immobilier (assurance, garantie, frais de dossier…).

Ce taux est utile dans la mesure où il permet une comparaison objective entre plusieurs propositions de crédit immobilier.

Vous souhaitez avoir encore plus de renseignements ?
Notre équipe reste à votre disposition pour vous apporter davantage de détails, contactez-nous maintenant !

Selon les professionnels, les mensualités liées au remboursement du crédit immobilier ne doivent pas être supérieures à un tiers des revenus mensuels de l’emprunteur. Pour éviter un défaut de paiement, vous pouvez souscrire une garantie d’emprunt qui prendra la forme d’une assurance, d’une hypothèque ou d’une caution.

A NOTER : Des frais annexes liés à la souscription d’un crédit immobilier sont à prendre en compte : frais de dossier, indemnités de remboursement anticipé et frais intermédiaires notamment.